Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 février 2014 3 26 /02 /février /2014 12:10

En recopiant son dessin, notre dessinateur a malencontreusement fait sept erreurs.

Sauras-tu l'aider à les retrouver ?

(Les presbytes peuvent cliquer sur les dessins pour les agrandir...)

 

Dessin original  

la-vie-dematerialisee-1.jpg

 

Copie

la-vie-dematerialisee-2.jpg

 

Solution : 

1) Les lettres sur le guéridon. Aujourd'hui les boîtes aux lettres n'accueillent plus que les factures, les offres promotionnelles des grandes surfaces et la propagande des candidats aux élections. On n'écrit plus de lettres, plus de cartes postales ou de cartes de voeux, on envoie des mails ou des SMS. Quand on relit certains brillants échanges épistolaires du passé, on se dit qu'on rate la correspondance et on plaint les historiens du futur.

2) Les bacs à disques. Ecouter de la musique, c'est bien. Mais l'écouter en tenant le disque entre ses mains, en regardant les photos des musiciens, en lisant les notes de pochette, c'est mieux. Mais ça sera bientôt fini, on ne fera plus que télécharger des fichiers. Pourtant, montrer à son gamin de 10 ans le premier vinyl qu'on s'est acheté à son âge, ça n'a pas de prix.

3) Les magazines sur le tapis. La presse écrite est au tapis, justement. Les tirages dégringolent, la version numérique des journaux ou magazines remplace de plus en plus la version papier.

4) Le petit garçon qui joue avec ses voitures. Les enfants jouent de moins en moins avec des jouets classiques. A partir de 10-11 ans, les jouets c'est ringard, c'est pour les bébés, les jeux vidéo les remplacent. A partir de 12-13 ans, il vaut mieux passer son temps à envoyer des SMS à ses copains.

5) Les dessins d'enfant sur le mur. Il y a de très bonnes applications pour dessiner sur une tablette ou un ordinateur, pourquoi s'embêter à utiliser encore des feutres ou de la peinture ? En plus, ça tâche. Petit bémol, les parents n'auront plus grand chose à montrer à leurs enfants, quand ils auront grandi. Les chefs-d'oeuvre de leurs bambins auront disparu avec les gadgets high-tech cassés ou devenus obsolètes qui les hébergeaient.

6) Les albums photos. Ah ça, des photos, on en prend, avec son smartphone : la pizza qu'on s'apprête à déguster, le mec avec un chapeau bizarre qui passe dans la rue, soi-même devant le miroir. On en prend même trop, et après on les met en ligne au kilo sur Facebook, sans se préoccuper de qualité. Là encore, on stocke dans des mémoires mais inévitablement, un jour, ces images seront perdues. Finies, les soirées passées à regarder en famille les albums du même nom. 

7) Les livres et les BD sur les étagères. Le nombre de personnes qui lisent est en baisse, et beaucoup d'entre elles téléchargent. Les libraires et les bouquinistes font la tronche, les feuilles mortes se ramassent à la pelle, la bande est décimée.

Si on continue sur cette pente glissante du numérique, du virtuel à outrance, j'ai bien peur que nous n'ayons plus grand chose à léguer à nos enfants. Se transmettre des bouquins, des disques, de génération en génération, c'est essentiel. La culture, il faut que ça dure. Un jour, les greniers seront vides, on traînera ses guêtres le dimanche matin dans des marchés aux puces numériques. Les déménageurs ont du souci à se faire. Toute notre vie tiendra dans un petit objet technologique et froid que l'on utilisera pour lire, écouter de la musique, regarder des films, communiquer, commander des choses, visiter des reconstitutions de monuments. A grands coups de doigt qu'on fait glisser sur l'écran. Notre vie sera soumise à l'index. Moi, c'est plutôt le majeur qui me démange.

Partager cet article

Repost 0
Published by Reaction Joe
commenter cet article

commentaires

A/R c'est...

... nature, culture, contre-culture et désinvolture.

good-old-andy-capp.jpg

 

 

fury magazine

 

Et sur Instagram, de bien belles photos comme on aimerait en voir plus souvent :

Instagram

 

"Nous ne sommes pas des dieux, mais des gentlemen, ce qui est presque équivalent."

Peachy Carnehan

Archives