Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 avril 2013 5 26 /04 /avril /2013 13:22

Pourquoi à la télé on nous repasse toujours les mêmes trucs, hein ? Ouvrez votre programme TV, si vous ne trouvez pas un film avec Steven Seagal, je vous offre votre poids en navets. Et pourtant, il y en aurait, des films à diffuser, inédits ou presque. J'en parlais hier soir avec des gens de qualité. Prenez "Marseille contrat", tiens. Robert Parrish derrière la caméra, Michael Caine, James Mason, Anthony Quinn devant, excusez du peu ! Une musique de Roy Budd ! Eh bien, ça n'intéresse personne. C'est passé une fois à la télé il y a longtemps, ça n'existe même pas en DVD. Et pourtant, là c'est du lourd, du gros budget. Les films fauchés, avec des acteurs de seconde zone, tournés à la va-vite dans un hangar par des réalisateurs qui essaient de reprendre à leur compte une recette qui a bien fonctionné, on ne risque pas de les voir. Il y en a des centaines, qui dorment dans des cartons. Ils attendent qu'un éditeur ait le bon mauvais goût de les sortir en DVD.

 

Et ça arrive, parfois. Merci à Dorado Films, de nous permettre de vibrer devant les exploits d'Argoman. Vibrer, comme sa main gantée de noir, ce qui semble provoquer quelque chose que je ne comprends pas bien mais qui a l'air dévastateur. Ne me demandez pas non plus pourquoi il s'est collé sur le front le logo d'Orangina. En tout cas, voilà du vrai cinéma populaire comme j'aimerais en voir un peu plus souvent.

 

The Fantastic Argoman (1967) de Sergio Grieco

 

Partager cet article

Repost 0
Published by actionetreaction
commenter cet article

commentaires

A/R c'est...

... nature, culture, contre-culture et désinvolture.

good-old-andy-capp.jpg

 

 

fury magazine

 

Et sur Instagram, de bien belles photos comme on aimerait en voir plus souvent :

Instagram

 

"Nous ne sommes pas des dieux, mais des gentlemen, ce qui est presque équivalent."

Peachy Carnehan

Archives